Ballon Gastrique

Ballon gastrique

Le ballon gastrique est un ballon gonflable qui est placé dans l’estomac de façon temporaire. En réduisant l’espace disponible dans l’estomac, les patients ont un sentiment de satiété et sont complètement rassasiés après avoir mangé moins de nourriture. De plus, le ballon retarde le moment où l’estomac se vide, allongeant ainsi le temps entre les repas. La perte de poids est ainsi obtenue en limitant les portions et en conséquence, les calories absorbées quotidiennement. Il s’agit d’une excellente option qui se veut complémentaire à un programme de perte de poids ou de changement d’habitudes alimentaires qui résulte en une diminution de poids à moyen et long terme. Les patients qui ne sont pas candidat pour les chirurgies bariatriques , i.e. un IMC <35, peuvent envisager cette option et obtenir de bons résultats.

Le patient qui a une procédure chirurgicale pour insérer un ballon peut quitter la Clinique le même jour et retourner à la maison. Le ballon est inséré par gastroscopie, par la bouche, sous anesthésie générale, et ce, sans nécessité d’opérer et de toucher à l’estomac. Les patients peuvent retourner au travail quelques jours après la procédure.

Avantages

  • Pas de chirurgie
  • Aide efficace pour perdre du poids avec une diète et de l’exercice.
  • Sensation de satiété
  • Procédure temporaire

Désavantages

  • 20-30% des patients qui utilisent cette option peuvent ne pas atteindre leur poids idéal.
  • Deux (2) gastroscopies sont nécéssaires sous anesthésie générale.
  • Possibilité de regain de poids après le retrait du ballon.

Risques

  • Douleur abdominale, nausée, vomissements immédiatement après la procédure;
  • Vomissements abondants peuvent résulter en une déshydratation et une baisse du taux de potassium.
  • Le ballon peut se dégonfler de façon spontannée ce qui peut causer du reflux, des ulcères, de l’inflammation gastrique ou oesophagienne, une obstruction ou une perforation intestinale (rare), pancréatite (rare).
  • Mortalité dans des études préliminaires: 0.05% (extrêmement rare).